Dépendance Affective

Le mot "fin" vient de clôturer votre histoire d'amour. Recoller les morceaux ou tourner la page? Peut-on rester amis? Comment rendre ce moment moins difficile et tirer profit de cette expérience? Cet espace est dédié à vos interrogations, vos conseils, vos sentiments.

Dépendance Affective

Messagede Pixe » Mer 18 Aoû 2010 17:38

bonjour à tous,

bientôt 42 ans... et derrière moi, uniquement des relations sentimentales catastrophiques. A chaque fois, je répète le même scénario : je maintiens "en survie" des histoires insatisfaisantes, vouées à l'échec ... ce sont des successions de pleurs, de frustrations, de souffrance... La dernière relation, qui a duré 7 ans, vient de se terminer. Ce fut la plus douloureuse ; elle m'a amenée à "accepter" l'inacceptable (infidélités répétées) ce qui m'a conduit à la dépression (guérie depuis) et, bien entendu, une estime de moi qui "en a pris un sacré coup" !! Je ne compte plus le nombre de fois où j'ai essayé de le quitter et... je revenais à chaque fois, soit de moi même, soit parce qu'il me rappelait... et je souffrais encore plus !! Mais impossible de le quitter ! Trop peur de la solitude, du vide, du néant, trop besoin d'une relation. Je me disais : "c'est "mieux que rien" ; "au moins j'ai quelqu'un". Tu parles ! à quel prix !! Nous nous sommes quittés très récemment, d'un commun accord (heu, plutôt du sien !!). Même si je sais que c'était la seule issue possible de cette relation destructrice, cette fin me semble encore inconcevable et j'en souffre.... Comme d'habitude, j'attends son appel !!
Aujourd'hui, je dois me rendre à l'évidence que je souffre de dépendance affective avec, sans doute, la peur de l'abandon... et je suis décidée à entamer un travail thérapeutique pour tenter de guérir de ces maux qui me pourrissent la vie. Mais quelle thérapie choisir pour ces maux là ? il y en a tellement ! avez-vous suivi des thérapies qui vous ont aidé, qui ont été constructives ? lesquelles ?
Par ailleurs, j'ai lu sur le Net qu'il existe des groupes de paroles pour dépendants affectifs. Avez-vous participé à l'un d'entre eux, en région parisienne ?
Merci pour votre aide.
Bonne soirée
Pixe
 
Années d’anciennetéAnnées d’anciennetéAnnées d’anciennetéAnnées d’anciennetéAnnées d’ancienneté
 
Messages: 2
Inscription: Mer 18 Aoû 2010 17:22

Publicité

Re: Dépendance Affective

Messagede jordie » Mar 27 Nov 2012 22:35

Bonsoir,

Pourriez vous me dire comment vous avez résolu votre problématique et si oui de quelle manière ?

Je suis en plein dedands et malgré ma prise de conscience, je sais que le chemin à parcourir est devant moi mais en parler avec des personnes qui ont compris ce qui les bloquait dans ce chemin qu'est la vie affective m'aiderait grandement.
Dans l'attente de votre réponse, bien cordialement.
jordie
 
Années d’anciennetéAnnées d’anciennetéAnnées d’ancienneté
 
Messages: 1
Inscription: Mar 27 Nov 2012 22:28

Re: Dépendance Affective

Messagede sand1973 » Mer 28 Nov 2012 00:47

bonsoir,

j'aurai bien aimé qu'il y ait une suite à ce message mais malheureusement vu le temps écoulé, il n y en aura peut être jamais.
me concernant, j'ai compris depuis peu que j’étais aussi dépendante affective, enfin à force de lire tout un tas de trucs a ce sujet, je pense que j'ai fini par m'en convaincre. aujourd'hui, je suis suivie par un psychiatre, et je crois que c'est la seule solution pour s'en sortir. l'aide d'un spécialiste. j'en suis qu'a ma seconde séance et je pense que le chemin est encore tres tres tres long, mais étant déterminée je m'accroche.
c'est le seule conseil que je puisse donner aujourd'hui.
bien a vous
sand1973
 
Années d’anciennetéAnnées d’anciennetéAnnées d’ancienneté
 
Messages: 18
Inscription: Mar 20 Nov 2012 21:33

Re: Dépendance Affective

Messagede Pixe » Ven 30 Nov 2012 21:54

Bonsoir,
j'ai été informée de vos messages par une alerte mail sur ma messagerie.
Plus de deux ans plus tard, où en suis-je aujourd'hui ?....
J'ai suivi une psychothérapie à laquelle j'ai volontairement mis fin au mois d'août parce que je "tournais en rond". Je me suis faite accompagnée pendant deux ans. Cela m'a énormément aidée à prendre du recul, à prendre conscience, à comprendre mes agissements. J'ai parcouru beaucoup de chemin mais le chemin n'est pas terminé....
Ce qui a changé : le manque ne m'est plus insoutenable, l'absence n'est plus un frein à faire des activités seule qui me plaisent et à y trouver du plaisir, je pense tout d'abord à mon bien être et à mon équilibre, j'ai réussi à faire de la solitude une compagnie et ... j'ai réussi à ne pas céder à ses relances... et là, c'est pour moi une grande victoire. Avant, je me disais, "il me fait souffrir mais c'est mieux que rien"... maintenant, je me dis "non, je suis seule mais je refuse de souffrir"... aujourd'hui, je suis convaincue qu'il vaut mieux être seule que mal accompagnée.
Ce qui n'a pas changé : il continue à hanter mes pensées, il est toujours là quelque part dans ma tête. J'ai une partie de l'explication. J'ai un réseau social limité à mes relations professionnelles malgré mes activités (je vous assure, je ne reste pas terrer chez moi !). Je passe donc mes WE seule, mes vacances seule... donc, évidemment, la tâche est compliquée et très difficile... mais fini le sentiment "de serpière" que j'ai pu avoir !! Mon estime de moi est reboostée, je m'aime (la clé de tout cela en fait) ; je suis tolérante et compréhensive avec moi même.
Se défaire des lianes de la dépendance affective nécessite beaucoup d'efforts, de volonté ; c'est en fait se défaire d'une addiction. Mon chemin n'est pas terminé... mais je peux vous assurer que ne serait-ce que le chemin que j'ai parcouru... les efforts valent le coup... le sentiment de cheminer vers... la liberté vis à vis de l'Autre... un début du bonheur.
Je vous souhaite un beau cheminement.
bonne soirée
Pixe
 
Années d’anciennetéAnnées d’anciennetéAnnées d’anciennetéAnnées d’anciennetéAnnées d’ancienneté
 
Messages: 2
Inscription: Mer 18 Aoû 2010 17:22

Re: Dépendance Affective

Messagede Falculelli » Lun 3 Déc 2012 22:25

Bonsoir
J'ai beaucoup apprécié votre message rempli d'espoir.
Il faut en effet du temps pour se sortir d'une dépendance affective mais cela finit par
passer. Je consulte moi aussi une psychologue régulièrement.
Le cheminement est long mais un jour on atteint son but,et c'est là qu'on réalise que la vie
peut être merveilleuse,et qu'on s'estime heureux lorsque tout va bien,même si le "tout va pour
le mieux dans le meilleur des mondes"reste utopique,mais restons optimistes :)
Bonne continuation
Falculelli
 
Années d’anciennetéAnnées d’anciennetéAnnées d’ancienneté
 
Messages: 20
Inscription: Jeu 22 Nov 2012 12:36

Re: Dépendance Affective

Messagede Joce » Sam 14 Juin 2014 19:00

Ce message est pour Pixe.

Vous connectez-vous toujours sur ce site ?
Joce
 
Années d’ancienneté
 
Messages: 1
Inscription: Sam 14 Juin 2014 18:55


Retourner vers Après la rupture

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

cron