je suis désemparée, aidez moi à y voir plus clair SVP

Venez poser ici vos questions sur la meilleure façon de gérer sa rupture. Faites part de vos témoignages pour mieux passer ce moment difficile. Comment alléger sa souffrance ? Comment arriver à ne pas lui faire de mal ?

je suis désemparée, aidez moi à y voir plus clair SVP

Messagede nigivir93 » Ven 21 Mai 2010 21:01

bonjour,
je suis toute nouvelle ici, c'est mon premier post. Merci d'avance aux personnes qui prendront un peu de leur temps pour me lire et m'éclairer car j'en ai bien besoin
Je me lance, je vous explique mon histoire. (ça va etre un peu long).
J'ai rencontré un homme fin décembre. Dès le début, impossible de l'expliquer mais une harmonie et un feeling entre nous comme une évidence, je n'avais pas ressentie cela depuis 4 ans (date à laquelle j'ai divorcée). Au bout de 15 jours notre relation naissait.
Premier "hic", mon cher lion était séparé de son ex femme depuis seulement 2 mois et dans une situation très inconfortable car dans la cohabitation avec celle-ci dans l'attente de la vente de la maison. Mais ceci dit, aucune ambigüité, je n'ai jamais douté de son honnêteté et le temps m'a confirmé que je ne m'étais pas trompé.
Les deux premiers mois, nous avons vécu notre début d'histoire doucement et en fonction de son contexte assez "glauque", on se voyait 1 à 2 fois par semaine, ces moments étaient vraiment super, tendres, beaucoup d'échanges et de partage.
Puis est venu le moment que je craignais tant (bé oui, je suis moi même passé par un divorce et ne suis pas dupe...), il a commencé à déprimer et à ne pas se sentir bien, en gros il a commencé à atterrir et à comprendre vraiment ce qui était en train de lui arriver (en même temps, quoi de plus normal?). J'ai respecté son besoin de silence ainsi que ses besoins d'affection et de rapprochement, et même dans les moments où il n'allait pas bien il ne me laissait jamais plus de 48h sans nouvelles ce que je trouve respectueux de sa part, dans de telles circonstances d'autre je pense ne ce serait pas autant souciés de ce que moi je pouvais ressentir.
Il y a eu le mois de mars où son ex femme et ses deux enfants ont quittés la maison et là, ce fût je pense un électrochoc pour lui, j'ai commencé à le voir déprimer et s'isoler, encore une fois je ne pouvais pas lui repprocher l'ayant moi même vécu je sais à quel point on souffre. Mais tout en allant mal, il continuait à être présent dans notre histoire tout en avouant qu'il était paumé, qu'il n'avait plus aucune certitudes dans sa vie, mais qu'il était certain que je n'avais pas été une "béquille" car il était certain de ses sentiments pour moi, qu'il vivait avec moi tout ce qu'il avait toujours voulu vivre avec une femme mais qu'il n'avait jamais eu mais que malgré cela il avait beaucoup de mal à se reprojeter, qu'il se sentait très perdu et triste. Je l'ai rassuré, me suis faite plus discrète tout en étant là pour lui.
puis il y a eu ce fameux jeudi il y a quinze jours... il était mal depuis quelques jours, je le sentais mais tout en restant en contact avec moi. La vente de sa maison approchée à grand pas (il a définitivement quitter la maison de leurs souvenirs hier), il etait en plein carton et dans l'attente douloureuse du jour où ce point final allait arriver. Et là de mon côté le sentant de plus en plus mal (sans oublier que je vivais aussi dans l'expectative depuis décembre, que j'ai pris sur moi, ai été patiente, tolérante empathique et tout ça...) j'ai commencé à me sentir mal à mon tour et au telephone j ai craqué en lui demandant de me dire où il en etait réellement par rapport à moi, à nous, à ce qu'il était prêt ou non à vivre et comment le vivre. Il m'a promis de se poser toutes ces questions et de me rappeler. Le soir même il me rappelait en pleure, me disant que toutes ces questions il ne se les était pas posées, sans doute parce qu'il ne voulait pas... et que de toute évidence il n'était pas prêt pour entamer une histoire stable, qu'il était très mal et qu'il devait faire son deuil. Tout en me disant qu'il ne recherche pas à "rattraper" le temps perdu, que de courir après toutes les lèvres ne l'interesse pas, qu'il me quitte tout en étant amoureux de moi (tout cela en pleurant...).
On a convenu de se voir trois jours plus tard pour qu'il me rende mes clés et surtout pour ne pas se quitter par téléphone.
IL est venu chez moi le mardi soir il y a dix jours, ce fût l'une des pires soirées de ma vie. Belle par les émotions et les sentiments qui se dégageaient et d'une tristesse affligeante...
il m'a pris dans ses bras en pleurant toutes les larmes de son corps, m'a dit qu'il était désolé, qu'il m'aimait mais qu'il n'arrivait pas à vivre notre histoire, qu'il n'etait pas prêt pour le moment, qu'il allait "disparaître" UN MOMENT... J'etais moi même en larme je lui ai exprimé mes sentiments, il sait que je l'aime, je lui ai dit egalement que je ne pourrais pas l'oublier, que c'est lui et c'est comme ça je ne me l'explique pas.... ce à quoi il m'a repondu "dans ce cas ne m'oublies pas". Ensuite, quand je lui ai dit que je n arrivais pas à imaginer que c'etait la derniere fois que je le voyais il m a repondu: " il ne faut jamais dire jamais", et le "pompon", lorsque je lui ai dit que je n avais plus envie de rien et qu il m a repondu "ça va revenir", j'ai saisi la perche en lui demandant "qu est ce qui va revenir? toi ou mes envies?" et là comme réponse j'ai eu son regard dans le mien, ses larmes ont commencées à couler et il a collé ses lèvres passionnément sur les miennes....
Vous trouvez que ça ressemble à une rupture vous??????
Mes question en gros esont la suivante: puis je esperer et croire en la sincerité de ses sentiments? le cas echeant puis je esperer un retour? un homme lion peut il prendre du recul, disparaître pour mieux revenir et vivre enfin une belle histoire? ou il faut que je cesse tout espoir car il est probablement definitivement parti? ET que puis je faire de mon coté pour l aider et lui donner envie de revenir?

Je précise que cette rupture c'est produite il y a dix jours (mardi), que depuis je lui ai envoyé un sms le samedi, non pas pour pleurnicher mais juste en lui disant que j avais besoin de savoir si il allait "bien", il m a repondu de suite en me demandant de mes nouvelles et en me disant que lui aussi s inquitait pour moi.
depuis je ne me suis pas manifesté et je n ai pas l intention de le faire car je pense que je dois respecter son choix et que si il a envie il se manifestera. Je precise aussi que ces derniers jours sont douloureux pour lui, il a vendu la maison hier (la page se tourne definitivement) et que pendant 6 semaines il va vivre chez les parents d'un ami en attendant d'avoir les clés de l'appart qu il vient d acheter (chose qui n aide pas à mon avis pour se recentrer et se reconstruire...).
Voilà.... mon post est long, désolée mais je pense qu'il faut bien tout expliquer.

Merci d'avance pour vos réponses, je suis très malheureuse, je ne dors presque plus, ça fait dix jours que je ne mets plus le nez dehors, je suis même en arrêt tellement j en souffre. Bé oui parce que le plus important et que je ne vous ai pas dit, c'est que j'en suis tombé folle amoureuse....
nigivir93
 
Messages: 1
Inscription: Ven 21 Mai 2010 20:58

Publicité

Retourner vers Pendant la rupture

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités